Osons l'innovation

Propositions

Il faut encourager les projets publics et privés visant à rendre la ville plus « smart ». Pour y parvenir, le MR souhaite créer un incubateur d’entreprises orientées vers le développement d’applications dédiées. Nous voulons également mettre en œuvre une vraie politique d’Open Data et de City Mapping pour une meilleure gestion de la commune.

Faire de Bruxelles une des villes les plus smart d’Europe dans les cinq ans. Pour ce faire, nous voulons impliquer les citoyens ainsi que des entreprises privées par le biais de projets participatifs.
Mener une politique de revitalisation urbaine fondée sur la participation citoyenne via les nouvelles technologies. Celles-ci peuvent donner un boost à l’embellissement de nos quartiers ainsi qu’à un meilleur aménagement des voiries, espaces publics et espaces verts. Mais aussi à la rénovation des façades.
Permettre à la Régie foncière d’accorder des baux commerciaux avec période d’essai d’un an et un loyer proportionnel au chiffre d’affaires afin d’attirer des commerces spécifiques dans des zones qui en ont besoin.
Investir dans une plateforme numérique interactive (disponible en papier dans les espaces S de la Ville) qui reprendra toutes les initiatives locales en matière d’économie collaborative. Cela permettra de promouvoir de nouvelles manières d’entreprendre ainsi que le circuit court et l’économie solidaire.
Étudier les moyens à mettre en œuvre afin d’encadrer au mieux la consommation de stupéfiants via des initiatives tests limitées dans le temps comme les Cannabis Social Clubs. Et ce afin d’augmenter la prévention et l’information autour de la consommation de drogue.
Faire de la Ville de Bruxelles le centre des opérateurs privés de la mobilité, notamment par la création d’un incubateur d’entreprises orienté vers le développement d’applications et d’initiatives « smart mobility ».
En coopération avec des producteurs belges, instaurer un nouveau quartier de la mode à Bruxelles en favorisant l’installation de commerces de détail ou de show-rooms de producteurs et d’importateurs. Ces bâtiments devront être sécurisés et protégés contre le vol et le vandalisme.
Mettre en œuvre une véritable politique coordonnée en matière d’Open Data et de City Maping pour une gestion plus ouverte et efficace de la commune. Notamment à l’aide de portails numériques, de cartographies et d’informations transparentes.
Concevoir un label « Designed in Brussels & Made in Europe » afin de stimuler la conception et la création à Bruxelles, la production dans l’Union européenne et la commercialisation au départ de notre capitale.
Faciliter l’installation de Pop up store avec une législation plus claire et précise ainsi qu’une aide personnalisée pour permettre aux commerçants de mettre en place leurs projets plus facilement.

Osons voter !