Osons la mobilité

Propositions

La mobilité est un problème majeur à Bruxelles. Soutenons l’achat de vélos électriques et de modes de transport alternatifs. Développons une offre de « bus à la demande » dans les quartiers excentrés et créons des navettes entre les parkings et les zones commerciales.

En complément des aides régionales, proposer une prime à l’acquisition d’un vélo électrique de 1.000 € contre la remise de sa plaque d’immatriculation pour une période minimum de 5 ans.
Mise en place d’emplacements de stationnement réservés aux chalands dans les principales zones commerçantes. Ces places ne pourraient être occupées que par les clients des commerces de ces zones.
Développer un portail communal de promotion des pratiques de covoiturage et d’autopartage en partenariat avec des acteurs privés et d’associations locales.
Permettre aux cyclistes et autres usagers « faibles » de la route (trotinettes, hoverboard...) de circuler sur les sites propres réservés aux véhicules de la STIB.
Favoriser le recours et l’utilisation des véhicules électriques en ville en adaptant l’infrastructure existante et en installant, notamment au pied des pylônes d’éclairage, des prises de recharge.
Mettre à jour le parc de Villo en remplaçant les modèles les plus anciens par des vélos électriques.
Développer l’offre de « bus à la demande » dans les quartiers où un tel système s’avère nécessaire (Haren, Neder-Over-Heembeek...).
Soutenir la création de parkings de dissuasion aux principales entrées de la Ville de Bruxelles et plus particulièrement du Pentagone.
Mettre à jour les parkings existants en généralisant l’installation de bornes de recharges et de consignes à vélos sécurisées, en ce compris dans les lieux clés d’intermodalité (gares et stations de métro).
Plaider pour une extension du métro vers Neder-Over-Heembeek auprès de la Région bruxelloise et de son ministre en charge de la mobilité régionale.

Osons voter !