Osons la propreté

Propositions

« Bruxelles est une ville sale », une phrase que l’on entend malheureusement trop souvent. Déterminons des zones de propreté prioritaires, appliquons la tolérance zéro face aux incivilités, optons pour des poubelles enfouies et fixons des objectifs à nos balayeurs !

Afin de responsabiliser les ouvriers communaux et d'atteindre les objectifs en matière de propreté, nous voulons donner des objectifs quantifiables ainsi que des bonus financiers à chaque ouvrier en charge de la propreté. Afin que ceux-ci deviennent des acteurs du bien-être de leurs quartiers.
Mettre en place un service de police environnementale et des brigades d’intervention rapide contre les dépôts clandestins pour que ceux-ci soient retirés dans les 12h au maximum. Cette brigade devra aussi garder un registre des endroits où les dépôts clandestins se font afin que la police en soit informée.
Créer des zones de propreté prioritaires en tenant compte des réalités différentes dans les différents quartiers (commerciaux, résidentiels, densité de la population...) et organiser un nettoyage prioritaire dans ces zones. Le but est que celles-ci soient propres 24h/24h.
Prendre en charge financière, à la place de la Région, l’enfouissement de toutes les bulles à verre et de tous les conteneurs. Dans les six ans, toutes ces poubelles devront être enterrées sur le territoire de la Ville.
Intensifier le retrait des graffitis grâce à un signalement systématique par les habitants ou par les responsables propreté du quartier. Dès qu’ils sont signalés, les tags devront être retirés dans les 48h.
Encourager et collaborer activement avec les associations citoyennes, les comités de quartier et les antennes de BRAVVO afin de développer des projets de propreté adaptés à chaque quartier. Mais aussi organiser des ramassages et des nettoyages.
Aménager des toilettes publiques accessibles pour les femmes ainsi que pour les personnes à mobilité réduite dans tous les axes commerciaux en partenariat avec les entreprises et l’Horeca. Celles-ci devront être entretenues et nettoyées continuellement via une concession à une entreprise privée.
Créer trois shifts de balayeurs assurant un service dans tous les quartiers de 6h du matin à 22h. Ceux-ci devront apporter un soin particulier à tous les espaces verts de la Ville afin de garantir leur propreté.
Sensibiliser les élèves au respect de la nature et de la propreté via des campagnes de sensibilisation sur le terrain. Celles-ci pourront prendre place lors des « jours blancs » dans toutes les écoles du territoire de la Ville.
S’assurer que tous les organisateurs d’événements respecteront le règlement de propreté de la Ville et nettoieront l’espace occupé après leur événement. Si cela n’est pas fait, des amendes dissuasives seront mises en place et la pérennité de leur événement pourra être remise en question.

Osons voter !