Osons la sécurité

Propositions

Priorité à une vraie police de quartier, forte d’agents recrutés localement, au service du citoyen. Il faut pour cela augmenter le budget de notre police locale. Les professions sensibles (pharmaciens, médecins, indépendants…) doivent également bénéficier d’une sécurité accrue. Nous plaidons aussi pour un réseau de caméras plus étendu.

Rétablir de véritables inspecteurs de quartier en contact permanent avec les riverains et les équiper de manière à remplir au mieux leurs missions de proximité. Chacun d’eux doit être attaché à un périmètre bien délimité, tenir une permanence hebdomadaire et être facilement joignable sur son Smarphone de service.
Assurer le recrutement des agents de police directement par la zone de police Bruxelles-CAPITALE-Ixelles afin de privilégier l’engagement de Bruxellois(es) qui connaissent les réalités de notre Ville et de ses quartiers.
Créer une véritable police de proximité avec des missions spécifiques afin d’accentuer le dialogue avec la population.
Intensifier la vidéoprotection aux abords des lieux sensibles (écoles, centres commerciaux…) et augmenter le recours aux caméras mobiles.
Renforcer la sécurité des professions sensibles (médecins, les pharmaciens de garde, les indépendants...) grâce à l’extension des systèmes de caméras de surveillance intelligentes. Permettant de suivre les auteurs de délits tout en garantissant un respect total de la vie privée et de la présomption d’innocence.
Mettre fin au fléau du harcèlement de rue en soutenant les associations de terrain et en aidant au développement d’applications permettant aux jeunes filles de se promener en toute tranquillité dans nos rues. Mieux former les agents de police en matière de prise en charge et de suivi des plaintes.
Étendre le réseau des caméras à reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation sur nos routes et les relier aux bases de données policières belges et européennes.
Intensifier les patrouilles de police nocturnes et les patrouilles à pied et à vélo sur les axes commerciaux.
Faciliter l’accès à la fonction d’agent de police pour les gardiens de la paix.
Étudier différentes alternatives (Zones P, Villa Tinto…) afin de mettre fin aux nuisances subies par les riverains de nos quartiers (Alhambra, Louise).

Osons voter !